La qualité des lunettes plastics (en acétate de cellullose)

La qualité des lunettes plastics (en acétate de cellullose)

Il y a des lunettes plastics en toutes couleurs et tailles. En un ton uni ou avec un motif coloré. Il y en a aussi en toutes catégories de prix.

Lu sur http://goedgezien.blog (NL)

En quoi se différencient les lunettes plastics de haute qualité par rapport aux lunettes bon marché ?

Les lunettes plastics sont fabriquées en différentes matières de celle-ci, mais depuis toujours l'acétate de cellulose est favori. C'est pour cela que seul l'acétate est traité dans cet article. La monture est fraisée depuis une plaque épaisse, puis les charnières sont montées et le tout est assemblée.

Les fabriquant bon marché seront en première ligne pour annoncer l'origine Italienne ou Japonaise de l'acétate. On fait alors référence à l'acétate du fabricant Italien Mazzucchelli. Depuis son invention, l'acétate provenant de ce fabriquant sert comme référence. Néanmoins il y de grandes différences.

Acetaat platen voor brillen

Mentionner l'origine Italienne de l'acétate pour les lunettes est comme mentionner qu'une table est fabriquée en bois.

Alors la table peut être fabriquée en bois de croissance rapide comme le pin, ou au contraire en bois de croissance lente comme le teak ou le cerisier. Tout le monde comprendra que le bois de croissance rapide sera plus doux, s'abimera plus vite et est moins cher. L'arbre qui pousse plus lentement aura une structure du bois plus dense et solide.

Le même vaut pour l'acétate.

L'acétate est inventé en 1865, fabriquée à base de fibres de bois et coton, est transparent et peut être teinté au souhait. Très approprié pour les lunettes car quasi jamais la cause d'allergies. C'est Oliver Goldsmith, qui début années '40 a vu des boutons de manchette en acétate et qui a eu l'idée d'en fabriquer des lunettes. Avec cette matière novatrice et avec des créations extravagantes il a su séduire des icones de l'époque comme Audrey Hepburn, Grace Kelly et Peter Sellers.

L'acétate est fabriqué en dissolvant des flocons de bois et/ou coton dans de l'acide et puis de le mélanger avec l'acide acétique glacial et sulfurique. Le résultat est un plastic en flocons que l'on trempe dans de l'acétone. Il reste alors une pate qu'il faut filtrer pour avoir la transparence. Ensuit on ajoute des colorants pour le compresser en plaques. Ces plaques sont alors découpées en morceaux.

Pour alors arriver à des motifs en mode il suffit de placer des petits morceaux d'acétate de différents coloris dans un motif voulu, puis de le tremper dans de l'acétone et de le presser à nouveau dans une plaque. En ajoutant alors des couches on peut obtenir des motifs compliqués. Le résultat est une plaques laminé. Ensuite les plaques doivent sécher pendent quelques semaines à quelques mois. En fraisant la monture à partir de cette plaque, différents motifs apparaîtront.

Où sont alors les différences ?

La première différence réside dans les divers motifs. Plus complexe le motif est, plus cher l’acétate est.
 

Une différence encore plus importante est le tempos de séchage. On sait déjà fabriquer des lunettes en acétate après un séchage de quelques jours. Par contre, le plastic sera encore très doux. Des lunettes fabriques dans de cet acétate seront vite abimées et se déforment plus vite. Vos lunettes bien réglées à votre visage seront alors déréglées après quelques semaines ou mois. Aussi la monture sera moins confortable sur le nez et glissera. Des lunettes de qualités seront fabriquées en acétate qui aura séché pendent au moins 5 mois dans un four spécifique à une température et humidité constante. Ces monture n’auront pas de problèmes de déformations et seront plus solides.

Aucune importance de l’origine Italienne, Japonaise ou Chinoise de l’acétate. Aujourd’hui tout les fabricant proposent de l’acétate bon marché aussi bien que de l’acétate de qualité.

C’est pour vous en tant que consommateur très compliqué : en dehors des couleurs et motifs, l’aspect reste identique entre la matière de qualité et bon marché.

Une autre différence est l’épaisseur des plaques utilisées. Les lunettes bon-marchées sont souvent fabriqués à partir de plaques de 5ml d’épaisseur, pour 8mm pour les montures de qualités. La solidités pour le montage de charnières est alors différente.

Finalement, il faut aussi dire que la qualité se trouve aussi dans le choix qualitatif des autres pièces comme les charnières, les plaquettes de nez, etc.

Tout compte fait il reste difficile pour le consommateur de juger correctement sur la qualité de l’acétate de cellulose utilisée. Mais comme on dit toujours :

Si c’est trop beau pour être vrai alors ………………………..!